Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Grand Carnaval de Rio!

12 Mars 2014, 23:20 Brésil

N’attendez plus les amis, les voici enfin, les photos du Carnaval de Rio


A s’avoir, il y a deux Carnavals en 1!

D'un côté, le célèbre défilé au Sambodrome, avec la participation des plus grandes écoles de samba de la ville. Mais ça, ce n'est que le carnaval que l'on connait, quasiment résérvé qu'aux touristes. La journée, c’est le carnaval de rue qui prend place, avec les « blocos » qui mettent l’ambiance dans les avenues! Les groupes de musique se déploient dans les rues de Rio pour assurer l’animation! C’est un vrai marathon que les Cariocas attendent toute l’année, il n’y a pas moyen de se reposer lorsque le rythmes des percussions Brésiliennes vous appellent !!

De notre côté, on n’a pas raté une minute du carnaval! A commencer par se mettre dans l’ambiance du Sambodrome dès le samedi 1er mars accompagnés d'Agnès et Roger, avec le défilé des écoles d’accès, c’est-à-dire, de catégorie moyenne.

Déjà on est éblouis par le spectacle!  La beauté et la créativité des costumes, la grandeur des chars, le nombre de personnes défilant pour la même école - des milliers – et l’ambiance dans les gradins, et puis la silhouette des danseuses de samba, il faut le dire!!… Une soirée incroyable qui ne fait que nous donner un aperçu de ce qu’est le show des « écoles spéciales » donc les meilleures !

Première venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accèsPremière venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accèsPremière venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accès
Première venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accèsPremière venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accès
Première venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accèsPremière venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accès
Première venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accèsPremière venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accès

Première venue au Sambodrome : le défilé des écoles d'accès

Car nous y sommes retournés à l’occasion de l’anniversaire de Lise. Le samedi suivant, après l’élection de la meilleure école, est organisé le défilé des champions: il regroupe les 6 meilleures écoles. Et là, c’est encore plus époustouflants croyez-nous !

Nous qui ne sommes pourtant pas des oiseaux de nuit, on n'a pas vu le temps passer en découvrant le fameux défilé du carnaval de Rio jusqu'à 6h30 le lendemain!! Peut-être 1 ou 2 baillements, mais les yeux toujours bien écarquillés.

Comprenez pourquoi :

Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!
Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!
Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!
Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!
Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!
Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!
Le défilé des champions!Le défilé des champions!Le défilé des champions!
Le défilé des champions!Le défilé des champions!Le défilé des champions!
Le défilé des champions!Le défilé des champions!Le défilé des champions!

Le défilé des champions!

A savoir, les écoles de samba doivent chaque année choisir un thème, composer un hymne, créer leurs propres costumes et construire leurs chars. Elles s’entraient toute l’année pour remporter le maximum de succès lors du défilé! Ces écoles sont un élément vital pour le carnaval carioca. Elles représentent communément un quartier ou une favéla.

 

En parallèle de ces grandes soirées, le Carnaval de rue et ses Blocos :

Le principe est plutôt simple : les gens se retrouvent à un endroit donné, puis le bloco  (un camion rempli de baffles et surmonté du ou des chanteurs) commence son chemin, suivi des percussions, des cariocas en folie et des vendeurs de bières gelées et de sacolés (=mister freez de caïpirinha !! Miam !) Il y en a de tous les âges! Certains blocos que nous avons rejoint réunissaient jusqu’à 100 000 personnes !

Quelques images qui nous rappellent de bons moments entre amis :

Le Grand Carnaval de Rio!
Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!
Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!Le Grand Carnaval de Rio!
Le Carnaval de RueLe Carnaval de Rue
Le Carnaval de RueLe Carnaval de Rue
Le Carnaval de RueLe Carnaval de RueLe Carnaval de Rue

Le Carnaval de Rue

Pour finir, 

Un brin d’histoire sur le carnaval de Rio tout de même !

Les traditions du carnaval connues en Europe notamment en Grèce et en Rome antique ont été emmenées jusqu’au nouveau monde. Les portugais ont été les premiers à emporter le concept de « fête du carnaval » à Rio en 1850. La fantaisie de se déguiser et d’organiser des bals a été importée de Paris. Mais pour autant, ces traditions ont rapidement pris une autre tournure au Brésil. Avec le temps, elles ont acquis des critères uniques issues des Africains et de la culture Amérindienne.

Des groupes de personnes avaient l’habitude de défiler dans les rues en dansant et jouant de la musique. Il était normal de voir pendant le carnaval des aristocrates de l’époque s’habiller de manière commune, de voir les hommes habillés en femmes et des pauvres déguisé en princes ou princesses - toute classe confondue, une fois par an, pour le carnaval uniquement.

Les esclaves noirs se sont rapidement intégrés aux festivités, ils avaient l’autorisation d’être libres pendant ces trois jours, ce pourquoi cet événement a une signification particulière aujourd’hui dans les favélas.

A la fin du XVIIIe, le festival s’est enrichi de compétitions. Les personnes ne devaient plus seulement se déguiser mais aussi réaliser un défilé, accompagné d’un orchestre à cordes, de tambours, et autres instruments. Cette compétition est devenue de plus en plus organisée, devenant ainsi l’attraction principale du Carnaval de Rio de Janeiro!

Jusqu’au XXe siècle, le carnaval de rue à Rio était musicalement un thème très centré Européen-Polka-Valses… Pendant ce temps, la classe ouvrière grandissante (composée principalement d’Afro-Brésiliens, liés entre autres à quelques tziganes, juifs russes et polonais) a développé son propre rythme musical. Ils vivaient principalement au centre de la ville, dans un quartier nommé petite Afrique (voir l’article sur Pedra do Sal) là où les plus riches ne souhaitaient pas habiter, qui est aujourd’hui reconnue comme le berceau de la samba!

Depuis qu’il est apparu à Rio, le carnaval de Rio est devenu un des plus grands événements au monde. A été construit tout spécialement pour lui le Sambódromo, conçu par le grand Niemeyer lui-même (enfin, ce sont des tribunes en béton quoi + une estrade stylisée)! 

Sambódromo

Sambódromo

Il existe d'autres carnavals aux Brésil qui ont leur particularité :

À Bahia, le carnaval de Salvador se vente d'être le meilleur du Brésil. Si Rio est le carnaval des écoles de samba, celui de Salvador demeure celui du peuple, avec pas loin de deux millions de personnes dans la rue et sur la plage où des célébrités nationales donnent leur show.

Recife est la seule ville du Brésil où le carnaval est rythmé par le frevo et le maracatu. Le frevo est à la fois un genre musical et une danse. Les danseurs (lespassistas) portent de petits parapluies colorés pour tenir en équilibre et dansent en faisant des mouvements frénétiques avec leurs jambes. D’où le mot « Frevo » qui trouve son origine dans le verbe « ferver » (frémir, bouillir). Le maracatu, autre danse caractéristique, est un rythme très expressif d'origine africaine. Le défilé du maracatu est une cérémonie où on couronne le roi et la reine, et à laquelle tout le monde peut participer. 

A Olinda, plus populaire et chaleureux,on assiste à un défilé de "poupées géantes".

A Ouro Preto, dans cette bourgade historique et principalement étudiante des Minas Gerais, le carnaval est peu connu mais très festif, réservé aux célibataires !


Le carnaval est maintenant fini - l'année 2014 peut enfin commencer (malheureusement, ce n'est pas une blague...). Pour conclure sur cet épisode inoubliable de notre séjour au Brésil... Courrez au défilé du Sambodrome l'année prochaine, il faut le vivre une fois dans sa vie!

En bonus!!!

commentaires

Haut de page